CRAP is a black swan

Posted on 22/12/2011 par

0



Requiem for a dream m’a plus donné envie de vomir qu’autre chose : montage BD, thématique resucée, scénario téléphoné. Je n’ai donc pas vu les autres films de Daren Aronofsky jusqu’à Black Swan, ce soir. Le film reprend la même thématique de la transformation de soi et des ambivalences de la personnalité. Plus mâture et maîtrisé que le Requiem, Aronofsky remet en scène Apollon et Dionysos, la beauté et la folie, la grâce et la volupté,…

Dans le film, le metteur en scène « français », Thomas Leroy, joué par Vincent Cassel, a une idée. Dans sa version du Lac des cygnes, le cygne blanc et le cygne noir seront interprétés par la même danseuse. Elle devra se transformer pour jouer à la fois le cygne blanc et le noir afin d’atteindre la perfection. Pour ce faire, la bonne élève devra se dévergonder, prendre de la drogue, baiser des mecs et des meufs et coincer les doigts de sa mère dans une porte !

Le scénario est un peu con con mais le film est plutôt réussi.

Le truc à retenir, c’est que pour créer des chefs d’oeuvre, il faut changer sa vie. Comme Nathalie Portman qui s’est entraînée à la danse classique 5 h par jour pendant 10 mois, comme Nina, son personnage, qui est passé du côté obscur, les auteurs de ce blog vont faire pousser leurs ailes noires.

Publicités
Posted in: OBSCÈNE